Les Châteaux de la Loire,
en 4 jours

Le parc et le château de Chambord

En bref

8 châteaux principalement choisis pour leur renommée, c'est en effet notre première visite dans cette région, nous faisons donc les classiques.

Ville de Blois et sa cathédrale Drapeaux à la fleur de Lys

Les châteaux de la Renaissance

Départ depuis Poitiers

Après un roadtrip d'une semaine en Bretagne, c'est un nouveau coin de France que nous décidons de visiter. Nous vous proposons cette fois la visite des châteaux de la Loire en quatre jours. Nous sommes le premier janvier 2018 et nous venons de passer le nouvel an à Mauzac près de Rochefort avec des amis, nous rentrons à Paris avec une voiture de location trouvée sur Drivy. Nous disposons de 4 jours pour remonter la Loire et d'un cinquième qui sera consacré à la visite de Vaux Le Vicomte.

En seulement quatre jours, nous ne pouvons pas voir tous les châteaux, d'ailleurs on en dénombre environ 3000 répondant à cette appellation de châteaux de la Loire. Ils ont tous la particularité d'avoir été construits ou fortement remaniés durant la Renaissance. Nous en prévoyons deux à trois par jour et étant en janvier nous éliminons de notre liste ceux principalement reconnus pour leurs jardins.

En fonction du temps à disposition nous nous arrêtons à une liste de 8 châteaux principalement choisis pour leur renommée, c'est en effet notre première visite dans cette région, nous faisons donc les classiques. Les heureux élus sont donc : Amboise, le Clos-Lucé, Blois, Chenonceau, Chinon, Azay-le-Rideau, Chaumont-sur-Loire, Chambord et Cheverny.

Nous avons fait ce roadtrip sans notre appareil photo, et les quelques images prises avec un Iphone4 à l'époque ne sont pas de qualité suffisante pour être utilisées sur le blog. Je vais utiliser quelques photos de banques libres de droits (avec crédits).

Azay-le-Rideau

Lundi : nuit au relais Saint-Maurice à Chinon

Notre route nous amène pour commencer à Azay-le-Rideau dont les travaux de rénovation de la toiture viennent de se terminer. Nous admirons uniquement le château de l'extérieur car celui-ci est fermé en ce 1er janvier. Nous sommes déjà en fin d'après-midi, la route était longue, nous mangeons une crêpe dans la seule brasserie ouverte puis nous gagnons notre hôtel à Chinon. Je devrais plutôt dire notre "château" puisque nous logeons Au relais Saint-Maurice dans une bâtisse du XIII siècle. Toutes les chambres ont récemment été refaites, la nôtre, spacieuse, nous coutera 85€. Il y a également une grande salle à manger et un salon, le tout magnifiquement décoré pour les fêtes. Nous y sommes royalement accueillis par le propriétaire. Le soir nous mangeons au mcdo, il n'y a, à nouveau, que ça d'ouvert.

Le château de Chenonceau Chenonceau, château des dames

Chinon & Chenonceau

Mardi : nuit au château de Nazelles

Le matin nous prenons un copieux déjeuner au relais, cuisiné par le propriétaire et élaboré à partir de produits régionaux : c'est vraiment délicieux. Nous visitons ensuite le château de Chinon.

Il s’agit du plus ancien que nous visiterons. Situé sur un rocher il se divise en 3 parties : le fort St Georges, le Château du milieu et le fort du Coudray. Les logis royaux sont décorés pour les fêtes, ce que nous retrouverons dans tous les autres châteaux. Le site officiel de la forteresse royale de Chinon raconte en détails l’histoire des comtes de Blois, d’Anjou ainsi que des Plantagenêt ayant occupé tour à tour Chinon.

Dans l'après midi nous prenons la route en direction du château de Chenonceau. Nous commençons par le parc avant de visiter l'intérieur.

Le château, connu pour être construit en enjambant le Cher, est également surnommé “Château des Dames”, il a en effet appartenu à des femmes célèbres parmi lesquelles Diane de Poitiers ou Catherine de Médicis. Le château est meublé, nous visitons les différents étages racontant son histoire, et les cuisines richement décorées. Le parc est grand et comprend notamment les jardins de Catherine de Médicis. Le château a également joué un rôle lors de la seconde guerre mondiale, situé sur la ligne de démarcation, il est un passage vers la zone libre pour la résistance.

En fin d'après-midi nous gagnons notre second logement proche d'Amboise, cette fois il s'agit vraiment d'un château : celui des Nazelles déniché sur le site aux bonnes adresses : Sawdays. La nuit nous coutera 100€.
Habitation des Seigneurs de Nazelles depuis toujours, la bâtisse actuelle date du 16ieme siècle. Son propriétaire Thomas Bohier fit construire entre autres le château de Chenonceau. L'endroit dispose de 5 chambres, d’un cottage, d'une piscine ouverte l'été ainsi que d'un grand salon avec billard. Malheureusement nous n'en profitons pas, nous sommes tous deux victimes d'une intoxication alimentaire sûrement contractée à la crêperie d'Azay-le-Rideau. Nous dormons de 16h jusqu'au lendemain.

Chaumont-sur-Loire dans la brume Le château d'Amboise

Amboise & Chaumont-sur-Loire

Mercredi : hôtel avec SPA

Le matin, pas tout à fait remis, nous essayons quand même de profiter du petit-déjeuner, lui aussi composé de produits locaux. Comme la veille, c'est vraiment délicieux. Après avoir rendu la chambre et échangé un peu avec la sympathique propriétaire, nous partons visiter Amboise, son château et le Clos-Lucé. Au château nous décidons de suivre la visite avec un guide pour apprendre un maximum de choses sur le lieu.

Amboise était la résidence de plusieurs rois de France durant la Renaissance mais une grande partie du château fut détruite durant la Révolution. Léonard de Vinci, mort à Amboise en 1519, repose dans la Chapelle Saint-Hubert.
Une fois la visite terminée nous enchainons avec la visite du Clos-Lucé connu pour avoir été la demeure de Léonard de Vinci. De nombreux objets et maquettes de l'inventeur y sont exposés.

Pour finir cette journée à trois châteaux nous visitons Chaumont-sur-Loire et ses fameuses écuries créées en 1877. Elles étaient considérées à la fin du 19ème siècle comme les plus luxueuses et modernes d’Europe. Le château accueille également ce jour là une exposition d'art contemporain.

Le soir nous avons loué une chambre à l'hôtel Mercure de Blois, moins prestigieux que nos précédentes locations celui-ci a été choisi car il dispose d'un SPA (une piscine, un jacuzzi, un hammam et un sauna). La nuit nous coûte 110€. Nous en profitons donc dans la soirée avant d'aller manger dans un restaurant à proximité : Le Vespa, un italien où nous prenons des tagliatelles à la sèche, accompagnées d'écrevisse. C'est très bon.

Toits du château de Chambord Vue sur le jardin et le château de Cheverny

Chambord et Cheverny

Jeudi : B&B La ferme d'Orsonville

Avant de reprendre la route nous visitons Blois et son centre-ville. Nous montons les nombreux escaliers menant à la cathédrale, puis nous nous dirigeons vers le château que nous ne visitons que de l’extérieur. Après un petit déjeuner en boulangerie, nous préférons prendre la route en direction du château de Cheverny. Il s’agit d’un des châteaux les plus visités mais il est également toujours habité par ses propriétaires. Il est connu pour avoir inspiré Hergé dans le dessin de Moulinsart. Nous marchons également dans les jardins de près de 100 hectares où nous observons le chenil et sa meute de chien de chasse.

La dernière étape de notre parcours sur la Loire nous amène ensuite à Chambord, probablement le plus connu des Châteaux de la Loire. Il se situe dans un parc forestier de 50km2 ceint par un mur de 32km, c’est à la fois le plus grand parc forestier clos d’Europe mais également le plus vaste des châteaux de la Loire. Sa construction commence en 1519 supervisée par François 1er. Le château est également connu pour son escalier à double-révolution, probablement conçu par Léonard de Vinci. Chambord est lui aussi fortement décoré pour Noël, de nombreux jeux d'époque en bois agrémentent la visite.

Le soir nous rentrons en région parisienne, après quelques heures de route nous dormons à la ferme d'Orsonville, un charmant bed&breakfast situé à Villiers-en-Bière. La raison de cet arrêt pas si éloigné de chez nous c'est que le lendemain, nous souhaitons visiter Vaux Le Vicomte.

Le château de Vaux Le Vicomte

Vaux Le Vicomte

Vendredi : dernier château avant de rentrer

Après le petit déjeuner nous partons de la ferme en direction du dernier château de notre roadtrip : Vaux Le Vicomte (nous ne sommes plus dans les châteaux de la Loire). Construit pour le surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet en 1656 celui-ci fait appel à trois artistes pour sa construction : Louis le Vau (architecte), André Le Nôtre (jardinier) et Charles Le Brun (peintre / décorateur). Après la fameuse fête du 17 aout 1661 le château suscite la convoitise de Louis XIV et son modèle servira d'inspiration à l'Europe entière, en particulier pour le château de Versailles. En plus du château nous visitons également les jardins, dont le bassin carré reflète le château situé à 500 mètres.

Une fois la visite terminée nous rentrons à Paris rendre la voiture, cela clôture notre première visite des châteaux de la Loire, nous reviendrons sûrement en été pour profiter un peu plus des jardins. N’hésitez pas à laisser un commentaire ou poser une question en bas de la page. A bientôt.

On en parle! Posez une question ou laissez un commentaire ci-dessous

Mapstr! Abonnez-vous à nos cartes et retrouvez toutes les adresses du blog

On encadre! Retrouvez nos photos en tirage « Fine Art » sur la boutique