Islanderoadtrip

Roadtrip en Islande
Marche sur le glacier

📸 Retrouvez notre boutique : nos photos en tirage « Fine Art ».

Journée 5 : les glaciers

Randonnée sur le glacier

Après avoir acheté quelques provisions au supermarché local, nous partons en direction de l’immense glacier Vatnajökulspjodgarfur à Skaftafell. Nous réservons une marche avec un guide de 3 heures pour 10 900 ISK (environ 80 euros) auprès de la compagnie Blue Ice experience. La visite est très didactique, pour les débutants, pas de marche éreintante donc ni d’escalades de pic farfelues. Le guide nous explique comment mettre nos crampons par dessus nos chaussures, comment marcher avec sur la glace et comment tenir nos piques.

Découvrez également les randonnées sur le glacier proposées par le site Guidetoiceland

Le glacier est superbe, noir et blanc. Nous marchons sur une partie qui s’appelle Svínafellsjökull, jökull signifiant glacier. Les cendres du volcan Eyjafjalljökull en recouvre une partie et lui donne sa couleur noire et son aspect sale mais en fait c’est très beau.

Les icebergs de Jökulsarlon, sous le soleil Le lagoon de Jökulsarlon Les icebergs du lagoon nommé Jökulsarlon dans un paysage glacial Les icebergs de Jökulsarlon recouverts de neige Photo du camping proche de Skaftafell Photo des glaciers proches de Skaftafell en Islande Une partie du glacier Vatnajökulspjodgarfur

De nombreux films ont été tournés ici comme Interstellar pour lequel le réalisateur a utilisé le contraste entre la pureté de la glace et les cendres noires, ce qui donne un caractère plus menaçant à la planète de glace dans les scènes avec Matt Damon. Le guide nous explique aussi que le tournage ici a duré deux mois et qu’ils ont fait exploser le vaisseau de l’acteur sur la glace.

Le guide est à fond, il nous raconte plein de choses intéressantes, plante fréquemment son pique dans la glace car il aime le bruit que ça fait et récupère les éclats qu’il mange. Viennent ensuite la dégustation de l’eau pure du glacier, l’odeur du requin séché que mange apparemment un peu plus loin un touriste, les pauses style viking pour les photos, l’escalade pas vraiment difficile d’un pan d’une crevasse… bref une expérience très chouette. Lors de notre prochaine visite nous nous laisserons sûrement tenter par une randonnée un peu plus poussée.

Une des langues du glacier Vatnajökulspjodgarfur Randonnée sur le glacier Le glacier est grisé, recouvert des cendres de la dernière éruption De nombreux films ont été tournés ici Vu depuis le glacier en noir et blanc Balade de 3h sur le glacier Nous sommes équipés de pics et de crampons pour marcher sur le glacier

Les icebergs de Jökulsarlon

Plus loin sur la route se trouve un des lieux les plus touristiques d'Islande : un lagon d’icebergs bleus et noirs appelé Jökulsarlon. En fait il y en a même deux, un peu plus petit et moins connu : le Fjallsarlon. Ils sont magnifiques tous les deux. On a la chance de voir des otaries nager. Des icebergs de toutes tailles et de toutes couleurs se détachent du glacier Vatnajökull. Certains sont bleu turquoise, uniquement composés de glace, d'autres sont blancs et recouverts de neige, et certains comme sur le glacier sont noirs, recouverts de cendres. Il existe ici des tours guidés pour se rapprocher du glacier en zodiac, ou pour explorer les caves de glace.

De l'autre coté de la route se trouve « Diamond Beach ». Après avoir quittés le glacier, les icebegs se brisent sur la plage ramenés par la puissance des vagues. Ils éclatent en petit morceaux, brillants comme des diamants, contrastant avec le sable noir de cette plage.
Autre point d'intérêt dans la région : le canyon de Fjadrargljufur traversé par la rivière Fjaðrá. Vous le trouverez 8km à l'ouest de Kirkjubæjarklaustur. Malheureusement, il a fallu faire des choix dans notre itinéraire puisque nous n'avons que 11 jours pour faire le tour de l'île, et donc nous n'aurons pas le temps d'y faire un arrêt. En certains endroits il peut atteindre 100m de profondeur pour une longueur de 2km. On se le réserve pour un prochain roadtrip.

Un autre petit lagoon avant Jökulsarlon Au Fjallsarlon aussi vous pourrez voir des icebergs Lagoon du Fjallsarlon en Islande Nous avons pu observer des otaries dans le lagoon Le Fjallsarlon et le Jökulsarlon dans le sud de l'Islande Les icebergs se percutent pour avancer Iceberg dans les lagoon en Islande

Films et séries tournés en Islande

Nous avons mentionné plusieurs films tournés en Islande comme Interstellar, Le seigneur des anneaux, Batman Begins, Le cinquième élément... Mais l'île est également connue pour avoir accueilli le tournage de série Game of Thrones. Les romans se nomment A song of ice and fire dans leur version originale, ce qui n'est pas sans rappeler le surnom de l'Islande : pays de la glace et du feu. Aucun lieu sur terre n'aurait pu mieux coller aux aventures de George R.R. Martin que l'Islande. Le succès de la serie est tel que les lieux de tournage sont devenus des incontournables pour les touristes fans de la saga !
On peut citer la ville de Vik i Myrdal, connue pour sa plage de sable noir et ses falaises de Dyrholaey. C'est ici que dans la série, Jon Snow s'aventure au dela du mur. Non loin de là, le deuxième plus grand glacier d'Europe, le Vatnajökull sert de décors aux contrées de «l'éternel hiver» lieu de naissance des Marcheurs Blancs. Plus haut, au nord, près du lac Myvatn se trouve le site de Dimmuborgir ainsi que la grotte «Grotagja» que nous avons pu visiter. Dans la série Jon Snow s'y baigne (entre autres) avec Ygritte. La série semble attirer les curieux, puisque lors d'un précédent voyage en Irlande du nord à Belfast, l'office de tourisme proposait déjà il y a quelques années des tours Game of Thrones.

De nombreux icebergs dans le lagoon Paysage entièrement plat menant à l'oécan Iceberg recouverts de neige Quelque phoque sur un semblant de banquise

Le soir, nous prenons de l’essence à Hofn et en profitons pour faire une pause burger dans la station essence (généralement la station essence semble être un vrai lieu de vie comme le reste ferme tôt ou qu’il n’y a en fait rien d’autre autour).

Départ ensuite pour le Nord de l’Islande. La route est complètement désertique, le paysage lunaire. On roule de nuit sur la route qui est en mauvais état le long du fjord Faskrudsfjordur. On ne dépasse pas les 40km/h. En voulant éviter la route 939, on fait un énorme détour en suivant la route 1 (la route principale), deux fois plus longue, et qui devient une route de montagne absolument chaotique, pleine de trous et de cailloux, on franchit même un col sous le brouillard. On se demande même si on ne s’est pas trompé à un moment, si on n’est pas sur une route F réservée aux 4X4. Une fois le col franchi, on trouve enfin un panneau de signalisation qui nous indique la prochaine ville Egilsstadir où nous passons la nuit. En tout on a mis plus de 4h pour passer l’est de l’île de nuit dans le brouillard.

Glaciers Jökulsarlon avec la glace bleu transparente
Au soleil les icebergs apparaissent turquoise Les icebergs se détachent du glaciers avant de rejoindre l'océan Photo des glaciers proches de Skaftafell en Islande

🎉 vous avez lu l'article jusqu'au bout 🙏 et maintenant on fait quoi ?

Poursuivre votre lecture

Sommaire ↗
Namafjall ↗