La Cornouailles Les Chateaux de la Loire

5 jours à
Rome

Le Colisée de Rome

Première visite


Nouvel article sur le blog, après notre roadtrip en Islande et celui en Amérique du nord, nous partons pour la capitale italienne : Rome. Il s'agit d'un format plus court, contrairement à nos précédents voyages qui avaient lieu l'été, c'est sur 6 jours et en avril que nous partons.

Nous organisons ce séjour en dernière minute, à peine une semaine avant le décollage. Notre premier choix s'était porté sur Amsterdam, mais avec notre budget serré, aucun logement proche du centre n'était disponible. Après un passage sur les comparateurs de vols nous optons pour l'Italie : un peu de soleil ne fera pas de mal. (Nous trouvons des billets à 420€ A/R pour 2.)

Nous partons avec la compagnie Vueling, une première pour nous. Notre voyage à Rome s'étendra du mercredi 18 au lundi 23 avril. Le vol se passe bien, pas de retard, nous rejoignons le centre ville depuis Fiumicino via le bus. Vous pouvez faire le trajet en train, bus ou taxi. Nous optons pour le second choix, presque deux fois moins cher bien que légèrement plus long. Après un court trajet en métro, nous arrivons à notre logement : L’hôtel Joli, rue Cola di Rienzo à deux pas de la cité du Vatican. La chambre est grande, équipée d'une salle de bain, c'est basique mais correct. À noter que l'hôtel est situé proche du métro, utile si vous arrivez de Termini.(Nous payerons 53 euros par nuits sur 5 nuits, soit 265€.)

Le vol aller a atterri à 8h30 et nous sommes partis le lundi matin de bonne heure. Nous avons donc eu 5 jours complets sur place.

Conscients de ne pouvoir visiter toute la ville en 5 jours nous devons faire des choix. C'est notre première fois à Rome, nous allons donc rester sur les classiques. Pour la visite du Vatican nous avions réservé par avance en ligne, les tickets étaient à 42€ pour deux. Pour le reste nous voyons une fois sur place. Attention aux "arnaques" qui font payer pour des coupes files alors qu'il n'y a pas tant de monde que ça, ou pire vendent des tickets pour des lieux gratuits comme la basilique St Pierre. En avril il y a encore peu de touristes comparé à l'été, le maximum d'attente que nous avons eu est 40 minutes au Colisée. D'ailleurs il fait beau et chaud sans être étouffant. Est-ce la meilleur saison pour visiter Rome ?

Rome de nuit, vue sur le dome de la basilique Saint-Pierre

Le Prati

Mercredi 18
Nous commençons donc cette semaine à Rome le mercredi en fin de matinée après avoir posé nos valises à l'hôtel. Nous prenons des photos place Saint-Pierre avant de faire le tour des fortifications du Vatican, il n'y a pas de point d'intérêt particulier à voir mais ces 2.5km nous ont donné faim. Nous restons dans le quartier Prati et prenons un plat de pâtes chez Dylan & co, les carbonara sont très bonnes.

Nous attaquons ensuite le Castel Sant'Angelo. Beaucoup de salles à visiter où l'on découvre l'histoire du lieu et ses différentes transformations au cours des siècles, son histoire est intimement liée à celle de Rome, des papes et du Vatican. En haut la vue sur la ville et sur la basilique est magnifique. Nous poursuivons la visite vers l'est, en passant par la place Cavour, devant le palais de justice et la cour suprême. Puis nous traversons le Tibre pour nous rendre sur la Piazza del Popolo. Sur le chemin nous passons devant le mausolée d'Auguste. Nous traversons ensuite les jardins de la villa Borghèse et la villa Médicis mais l'heure tardive nous empêche de les visiter de manière plus approfondie. (Il faut réserver la visite à l'avance pour la villa Borghèse.)

En partant nous visitons l'église de la Trinité-des-Monts avant de descendre les escaliers menant à la place d'Espagne où se trouve la fontaine Barcaccia. L'endroit est très touristiques, nous empruntons la via dei condotti qui regroupe nombreuses boutiques de luxe. Puis nous nous baladons un peu aléatoirement dans les petites rues du centre historique avant de finir via del Governo Vecchio où nous trouvons une pizzeria : Da Baffetto. Avant de rentrer nous prendrons une glace à la Gelateria Frigidarium.

Vu sur le dome de la basilique Saint-Pierre depuis les jardins du Vatican Vu depuis le dome de la basilique Saint-Pierre sur la place saint-pierre Castel Saint Angelo Piazza del popolo Trinité-des-Monts

Le Vatican

Jeudi 19
Le second jour est dédié à la visite du Vatican. Avec les billets achetés en ligne avant notre départ, il n'y a quasiment pas d'attente si ce n'est les contrôles de sécurité. Pour le coup, il y a beaucoup de monde et nous piétinons de salle en salle dans un flot continu de touristes. Pas grave, on en profite quand même pour voir de nombreuses œuvres, entre les sculptures et les tableaux il y a de quoi faire. Le clou du spectacle étant la chapelle Sixtine et son plafond peint par Michel-Ange, la sécurité assène la foule peu respectueuse de l'interdiction de prendre des photos à coup de "silenzio". Nous visitons ensuite les jardins avant de repartir par le fameux escalier de Bramante à double hélice. (Injustement attribué à Bramante, cet escalier est en fait l'œuvre de Giuseppe Momo qui le réalisa en 1932.)

Nous souhaitons ensuite visiter la basilique Saint-Pierre, et surtout monter en haut du dôme. Il y a un peu d'incompréhension sur l'endroit où se trouve l'entrée mais à voir la longue file de touristes place St Pierre il n'y a plus de doute. Nous prenons notre mal en patience sous un soleil de plomb puis finalement après seulement 35 minutes nous franchissons la sécurité. Comme toutes les églises de Rome l'entrée est gratuite, mais la visite de la coupole est payante (8€). Nous découvrons le panneau "cash only", pas de CB acceptée, et pas de distributeurs... Nous nous voyons déjà ressortir pour refaire à nouveau la queue, mais finalement la boutique de souvenirs accepte de nous échanger du liquide via la carte. Soulagement. Nous commençons donc par le dôme et après 231 marches nous nous retrouvons à 45 mètres de haut dans la coupole avec une vue sur l'intérieur de la basilique, les photographies sont compliquées car la grille de sécurité perturbe l'autofocus de l'appareil. Ce n'était que la partie la plus simple de l'ascension la suite devient très étroite et raide. Mais le résultat en vaut la peine, en haut vous aurez une vue à 360° sur Rome ainsi que la possibilité de vous balader sur les toits avec une vue sur le Vatican.

Après la descente, c'est l'intérieur que nous visitons. Il s'agit de la plus grande basilique du monde conçue (entre-autres) par Raphaël, elle peut contenir jusqu'à 60 000 personnes. La taille du lieu ainsi que la richesse des décors donnent presque le vertige.

À la suite de cette visite nous partons visiter le Trastevere, quartier plus au sud toujours sur la rive gauche du Tibre. Comme pour tous nos déplacements sur place nous y allons à pied. Le centre touristique de Rome peut se faire uniquement via ce mode de déplacement, du Vatican (nord ouest) au Colisée (sud est) il doit y avoir maximum 4km. Le Trastevere est connu pour ses petites rue pavées aux façades colorées ainsi que les nombreux bars et restaurants. Vous y trouverez également la basilique Saint- Marie que nous avons visitée, elle est réputée pour être la plus vieille église de Rome. Après avoir déambulés dans les rues, nous nous arrêtons au Pimm's Good pour l'apéritivo, puis nous mangeons une pizza à la part à la Boccacia. Ces deux établissements sont situés sur une petite place à l'angle des vias Benedetta et Moroni.

Suite à une faute d'inattention je me fais avaler ma CB par un distributeur... Heureusement nous en avons une seconde pour le reste du séjour, mais cela posera problème pour notre roadtrip en Écosse prévu en juillet puisque la location de la voiture avait déjà été effectuée avec cette carte... Nous rentrons à l'hôtel pour conclure cette journée par la rue Guilia, de l'autre côté du Tibre.

L'intérieur de la basilique Saint-Pierre Quartier du Trastevere Quartier du Trastevere

Le Colisée

Vendredi 20
Le vendredi est consacré à la visite du Colisée et du Forum latin. Comme dit précédemment nous patientons 40 minutes pour entrer dans le Colisée. N'ayant pas vraiment eu le temps de chercher une visite guidée en français nous choisissons de prendre des audioguides pour la visite. C'est très instructif et nous essayons de visualiser le lieu tel qu'il pouvait être à l'époque, pendant les combats de gladiateurs. L'endroit est impressionnant de l'extérieur comme de l'intérieur il s'agit du plus grand amphithéâtre romain jamais construit

En sortant nous prenons un sandwich chez Pane et Vino situé via Ostilia derrière le Colisée. C'est copieux, le gérant est très sympathique et il essaie de nous parler en français. Nous digérons dans le parc Colle Opio avant de revenir vers le Colisée et de poursuivre vers le cirque Maxime. Il n'en reste plus grand chose si ce n'est quelques ruines. Nous y reviendrons le dimanche car il s'y déroulera une cérémonie pour l'anniversaire de la ville, estimé le 21 avril 753 avant J.C.

Nous revenons donc sur nos pas pour visiter le Forum en commençant par le Palatin. L'entrée est comprise dans le billet du Colisée. Nous passons toute la fin d'après midi à déambuler sur le site archéologique à nouveau en imaginant la vie des romains de l'époque. Les restes de la basilique de Maxence et Constantin sont impressionnants. Cette marche sous le soleil fait naître en nous l'envie (méritée) d'un apéritivo.

Nous prenons un excellent vin blanc (pinot gris) dans un bar dont le nom nous a échappé. Après être passé devant la fontaine de Trevis bondée de monde, nous mangeons chez Vineria Il Chianti, la terrasse est malheureusement prise d'assaut. Nous sommes donc à l'intérieur, c'est très grand il y a plusieurs salles toutes pleines, cette fois nous prenons des pâtes. En rentrant nous retournons prendre une glace et un tiramisu au Frigidarium.

Le Colisée de Rome Le Colisée de Rome Forum Latin Mont Palatin Fontaine de Trévi

Ostia Antica

Samedi 21
Le samedi nous quittons Rome pour Ostia Antica. Mais avant cela nous prenons le petit-déjeuner au café Saint-Juste situé proche de notre hôtel, vous y trouverez café et jus d'orange pressé ainsi que des viennoiseries. (Nous étions déjà venus le jeudi.)

Ostia est située 35 km au sud-ouest de Rome, il s'agissait du port de la Rome antique. Vous pouvez y aller en train de banlieue depuis Termini ou Piramide, c'est donc très économique. La ville antique désertée vers le 4ème siècle suite aux maladies puis ensevelie sous le sable est donc restée parfaitement conservée. On peut se projeter très facilement dans l'architecture de l'époque parmi les rues, les maisons, les commerces, les temples, le cimetière et l'amphithéâtre. Nous admirons également des fresques et mosaïque en excellent état.

Avant de rentrer nous reprenons le train pour quelques stations en direction d'Ostie (la ville moderne). Arrivés un peu tard pour profiter de la plage, nous marchons un peu sur le bord de mer, mais les restaurants font un peu touristiques, nous préférons revenir manger dans Rome.

Nous nous dirigeons vers la place Campo Dei Fiori sur laquelle nous prenons un verre (ou deux) au bar Il Nolano avant d'aller à côté chez Hostaria Farnese où nous mangeons une excellente pizza.

Ostia Antica Ostia Antica

Le centre historique

Dimanche 22
Le dimanche est consacré à la visite plus approfondie du centre historique et de quelques églises. Nous commençons par la place Navona, nous entrons dans l'église Sainte-Agnès qui ferme aussitôt pour cause de célébration spéciale (l'anniversaire de la ville de Rome). Nous nous replions sur le Panthéon, édifice du 2nd siècle où repose notamment Raphaël. Il s'agit du monument le mieux conservé de l’architecture romaine, sa coupole culmine à 43 mètres au-dessus du sol et de laquelle sort un impressionnant faisceau de lumière.

En sortant nous passons devant le temple d'Hadrien, l'obélisque de la place Montecitorio, puis nous montons la colline du Quirinal où se trouve le palais éponyme, actuelle résidence des présidents italiens. Nous visitons également l'impressionnante basilique Sainte-Marie Majeure puis nous mangeons en terrasse chez Da Michele. Nous continuons de descendre la via Merulana jusqu'au Palais du Latran avant de remonter vers le cirque maxime où se déroule quelques célébrations de l'anniversaire de la ville.

Après s'être un peu reposés, nous montons la colline du Campidoglio où se trouve le musée du Capitole ainsi que la mairie de Rome. Nous terminons la journée avec la visite du monument à Victor-Emmanuel II, dont les dimensions semblent démesurées.

Le dernier soir nous mangeons à nouveau des pâtes (pour changer des pizzas) chez Da Simo, bon restaurant proche de la piazza Navona. (Nous avons également pris de très bon suppli en entrée.)

Le lundi matin nous partons vers 7h via le métro en direction de Termini puis le bus vers l'aéroport où nous décollons à nouveau sans retard vers 9h30.

Peinture eglise rome Le Panthéon de Rome Piazza Di San Marco

Lire l'article suivant :

La Cornouailles


Tous nos voyages